Planification financière pour les familles LGBTQ+

Canada Vie - 1 juin 2022
Qu’il soit question de planification financière ou de planification successorale, de nombreux aspects du bien-être financier concernent uniquement les personnes, les couples et les familles LGBTQ+. Voici des facteurs à prendre en considération pour

Ce n’est un secret pour personne : de nouvelles sources de stress sont apparues dans nos vies au cours des dernières années. Pourtant, l’incertitude n’a pas touché tout le monde de la même manière. Une enquête menée récemment a révélé que plus de la moitié des personnes LGBTQ+ ressentent un niveau de stress plus élevé que les personnes qui ne font pas partie de la communauté LGBTQ+. La même enquête a montré que les personnes LGBTQ+ se sentent également plus vulnérables au travail. Si vous êtes dans l’une ou l’autre de ces situations ou dans les deux, sachez qu’il est possible de reprendre les rênes de vos finances et de votre avenir. La première étape pour réduire le stress et l’incertitude consiste à avoir un plan.

En quoi les finances diffèrent-elles pour les relations et les familles LGBTQ+?

Bien que le mariage entre personnes de même sexe ait été légalisé au Canada en 2005, le droit de se marier n’est pas un gage d’égalité en tous points. Au Canada, les couples LGBTQ+ sont plus susceptibles de vivre en union de fait que les couples cisgenres. Qu’on soit marié ou qu’on vive en union de fait, il y a des inconvénients, et ceux-ci sont généralement liés à la répartition des biens et de l’argent en cas de rupture ou de décès de l’un des conjoints. Qu’il soit question de planification financière ou de planification successorale, de nombreux aspects du bien-être financier concernent uniquement les personnes, les couples et les familles LGBTQ+. Voici des facteurs à prendre en considération pour votre planification financière à titre de personne LGBTQ+.

Conseils de planification financière pour les personnes LGBTQ+ – Comment protéger votre avenir

Préparez un plan 

La première étape consiste à discuter avec votre conjoint et vos deux familles élargies pour faire connaître vos souhaits. Cette démarche est particulièrement importante pour les familles LGBTQ+; si vous décédez, des décideurs extérieurs pourraient faire des suppositions qui ne correspondent pas à vos souhaits. Une fois que vous et votre conjoint aurez convenu d’un plan, il sera temps de passer à l’étape suivante.

Faites une revue minutieuse de vos finances actuelles

Il est important de vérifier toute l’information relative à vos comptes bancaires, à vos placements existants et aux avantages sociaux offerts par votre employeur. Assurez-vous que les bénéficiaires indiqués sont bien ceux que vous souhaitez. Certains régimes d’avantages sociaux offrent des tarifs réduits sur l’assurance vie, l’assurance invalidité ou l’assurance maladies graves, ce qui peut vous procurer une sécurité supplémentaire, à vous ou à votre conjoint.

Munissez-vous des documents dont vous avez vraiment besoin

Pour les couples en union de fait, un mariage légitime représente souvent un « bout de papier » inutile. Si vous et votre conjoint en êtes venus à cette conclusion, il est important d’avoir d’autres types de documents pour étayer votre plan et veiller à ce que vos souhaits financiers s’accomplissent. La consolidation de vos souhaits par des documents juridiques est le meilleur moyen de garantir la réalisation de vos projets. Vous pourriez par exemple établir une procuration pour vos soins personnels et vos biens, au cas où vous seriez incapable de prendre des décisions pour vous-même. Une fois ces documents notariés, pensez à informer un ami de confiance ou un membre de la famille de l’endroit où ils sont conservés.

Songez aux soins aux enfants

Si vous avez des enfants, il est particulièrement important de maintenir vos documents en ordre. La loi canadienne reconnaît les parents biologiques par défaut, et il arrive souvent dans les familles LGBTQ+ qu’un seul parent soit biologiquement apparenté à l’enfant. Il faut donc faire preuve de diligence en ce qui concerne les certificats de naissance ou officialiser la filiation par l’adoption, selon la loi de votre province ou territoire. Non seulement vous protégerez votre conjoint et vos enfants, mais vous assurerez également votre sécurité financière advenant le décès de votre conjoint.

Investissez en fonction de vos intérêts

Il est important que vous vous sentiez bien par rapport aux valeurs des entreprises dans lesquelles vous investissez. Vous voudrez peut-être un portefeuille de placements comprenant des entreprises qui sont dirigées par des personnes LGBTQ+ ou qui en sont des alliées. Parmi les nombreux choix possibles, il y a un indice des actions de sociétés favorables à la communauté LGBTQ+. Votre conseiller en sécurité financière peut vous renseigner sur d’autres options en fonction de vos préférences personnelles.

Planification de la retraite pour les personnes LGBTQ+ 

Une fois que vous aurez mis en place les éléments de base (expliqués ci-dessus), il vous faudra probablement penser à la planification successorale et à l’héritage que vous souhaitez laisser. Vous pouvez léguer une partie de votre succession à vos proches, à un organisme de bienfaisance qui soutient les droits des personnes LGBTQ+ ou aux deux.

Choisissez un conseiller digne de confiance

Vous pouvez faire affaire avec un planificateur financier LGBTQ+, mais aussi avec un allié de la communauté LGBTQ+. Savoir c’est pouvoir, dans la planification financière comme dans la vie. Bien qu’il existe des balados, des blogues et des chaînes YouTube utiles et informatifs consacrés à la planification financière pour les personnes LGBTQ+, vous devrez faire des choix en fonction de votre propre situation. Le bon conseiller en sécurité financière pour vous est bien informé, respectueux et en mesure de vous aider à mettre en place un plan pour votre avenir.


Communiquez avec moi dès aujourd’hui pour discuter de vos besoins.